/Bas-Rhin: Comment la communauté d’agglomération de Hagenau prépare l’avenir du territoire

Bas-Rhin: Comment la communauté d’agglomération de Hagenau prépare l’avenir du territoire

Publié dans LesEchos.fr le 17 décembre 2020. En signant une convention-cadre de partenariat avec chaque chambre consulaire, cet établissement public de coopération intercommunale (EPCI) s’engage à soutenir l’entreprenariat et l’innovation. Il cherche également à relever le défi du développement durable, tout en renforçant l’attractivité du territoire.

La communauté d’agglomération de Hagenau (CAH) a signé la semaine dernière une convention-cadre de partenariat portant sur la période 2020-2026 avec chacune des trois chambres consulaires de son territoire. À savoir la Chambre de commerce et d’industrie Alsace Eurométropole, la Chambre des métiers d’Alsace et la Chambre d’agriculture d’Alsace. Ces partenariats s’inscrivent dans le droit fil du projet de territoire 2030. Adopté en février 2018, celui-ci définit plusieurs objectifs dont le soutien à l’innovation et à entreprenariat, l’accompagnement des TPE PME à réussir leur transformation numérique, la promotion de l’excellence et des savoir-faire, la préservation des terres agricoles… La signature de ces trois conventions-cadres, qui s’est déroulée dans trois entreprises du territoire, constitue une première pour cette jeune communauté d’agglomération. Laquelle est née en 2017 de la fusion de quatre intercommunalités. Aujourd’hui, ce territoire rassemble sur ses 36 communes une population de 100 000 habitants.

Présence de grands groupes internationaux

« Au plan économique, nous comptons près de 8 500 entreprises et établissements, plus de 40 000 emplois et 26 zones d’activités représentant près de 1 000 hectares de foncier à vocation économique », résume Dominique Platz, directeur du développement économique de la CAH. Un territoire fortement marqué par sa culture industrielle comme en atteste la présence d’une multitude de PME et TPE et celle de grandes entreprises internationales comme 3M, Hager, Mars, Schaeffler, Sew Usocome ou encore Siemens. Un emploi sur trois dépend de l’industrie.

« Au plan économique, nous comptons près de 8 500 entreprises et établissements, plus de 40 000 emplois et 26 zones d’activités représentant près de 1 000 hectares à vocation économique »

D’où l’intérêt de la convention-cadre passée entre la CAH et la Chambre de commerce et d’industrie Alsace Eurométropole (CCIAE) qui vise à soutenir et renforcer le tissu industriel. À l’instar des deux autres chambres consulaires, cette dernière a développé une panoplie de solutions et d’outils qui leur permet d’intervenir au côté des porteurs de projets et des chefs d’entreprise. Aux côtés de la CAH, les trois chambres s’engagent à mobiliser l’ensemble des leviers pour renforcer l’attractivité du territoire et renforcer leurs collaborations respectives. Chacune des parties va mobiliser les ressources humaines, techniques et financières nécessaires à la réussite de ce partenariat. Pour chacune de ces trois conventions-cadre, un plan de financement sera établi dans le cadre de leur mise en application avec des programmes d’actions annuels.

© Eliane Kan